Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nathan pas demain

15 ans

14 Novembre 2016 , Rédigé par JP Publié dans #hommage

Mon fils, où que tu sois, mes pensées t'accompagnent. En ce jour d'anniversaire qui aurait dû être heureux et joyeux, puisses-tu avoir paix et sérénité à défaut de bougies et de cadeaux. Ton père qui t'aime.

En ce jour toujours particulier, on ne peut éviter de fixer en face cette douloureuse absence, en ce jour l'esquive et le camouflage ne sont pas permis. Je croyais avoir épuisé mon stock de conjugaison au conditionnel, mais force est de constater que non. Il aurait eu 15 ans, et toutes les conditionnelleries qui vont avec assaillent mon esprit.  Douloureuse journée, particulièrement douloureuse devrais-je dire, où nous constatons à la fois le temps qui passe et le fait que certaines choses semblent ne pas évoluer. Pour reprendre l'analogie médicale, la plaie peut se refermer, mais l'amputation reste. Et avec, son cortège de douleurs, pas toutes fantômes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Emmanne 26/11/2016 22:04

C'est le membre disparu de la famille qui se fait "fantôme"...avec une douleur aiguë persistante et pire encore en cette date symbolique des 15 ans...Tous les conditionnels s'invitent ...assaillent , se bousculent...
Je pense à Nathan qui n'a pas eu ses 15 ans...
et à son papa qui le pleure chaque jour, mais pire ce jour là...